Dole’s scheming moves to undermine the union

Agroindustrial Piñas del Bosque S.A. – Finca Muelle, a Costa Rica-based subsidiary of the Standard Fruit Company Dole, has been implementing a systematic anti-union policy, employing several tricks and bringing in outside actors complicit in such practices. Escuela Social Juan XXIII is one of those actors.

Syndicats élaborent un nouveau plan de lutte

Le président de la Confédération Nationale de Travailleurs de l’Alimentation (CNTA) Artur Bueno de Camargo a rapporté à la Rel à propos du blocage de la négociation collective avec le groupe Lactalis Brésil et des difficultés qu’ils subissent en raison de l’attitude hostile de l’entreprise.

Grève imminente à Lactalis Brésil

Les travailleurs du groupe Lactalis, l’entreprise laitière la plus grande du Brésil, et responsable des marques tels que Parmalat, Elegê et Président, ont décidé d’ entrer dans un “état de grève” le mardi 27 juillet dernier, dans les 19 unités de l’entreprise.

L’antisyndicalisme comme dénominateur commun

Le président de CNTA a parlé avec la Rel à propos de la réunion qu’ils ont tenue le 8 juillet dernier, les représentants de CONTAC et CNTA avec des dirigeants qui ont à la française Lactalis dans leur base syndicale. “Nous étions au courant de la conduite antisyndicale de Lactalis, mais, au moins moi, j’ignorais à quel point c’était sérieuse la situation à niveau pays” dit M. Bueno de Camargo.

Layoffs and antiunion actions

Our affiliate SITRACONSTA, the Union of Workers of La Constancia, a Salvadoran subsidiary of AB InBev, denounced the intransigence of the Belgian-Brazilian corporation’s management in the negotiations for improved wage conditions and its continued violation of labor and union rights.